Actualités

Partager sur :

Inauguration de l'Antenne Corée Du Sud, Zohra-Lina Martini (MBS 2012) organise son premier événement

04 octobre 2022 Association
Vue 216 fois

Zohra-Lina Martini diplômée d’un master MBS 2012, a décidé de poursuivre ses rêves ainsi que sa carrière à l’international en s'expatriant à Séoul. Elle est aujourd’hui Marketing Manager et Responsable de l'Antenne Corée Du Sud et a le plaisir d’organiser le tout premier afterwork pour les alumni et étudiants présents dans le pays. 

 

Peux-tu résumer ton parcours en quelques lignes ?

Qu’est-ce qui t’a motivé à partir à l’étranger ? Et pourquoi la Corée du sud ?

 

Dès le début de mes études à MBS j'ai su que travailler à l'étranger serait un vrai atout pour ma carrière sur le long terme car vivre en dehors de son pays natal c’est vivre en dehors de sa zone de confort. Cela permet de parler d'autres langues, développer des compétences relationnelles et collaborative (travail en équipe, patience, rigueur...).

J'ai choisi la Corée du Sud dès ma deuxième année à MBS car je savais que peu d'expatriés y vivaient et que si j'arrivais à travailler et vivre paisiblement dans ce pays, je pourrais vivre partout dans le monde.

Je travaille en Corée du Sud depuis février 2012 dans le Marketing et dans le secteur de l'informatique (blockchain, cybersécurité, applications).

 

Un souvenir à partager de ton expérience à MBS ?

 

Mon plus grand souvenir est celui des élections BDE où, même si notre liste a perdu dès le premier tour, j'ai développé mon côté relationnel en faisant beaucoup de rencontres grâce à  la vie associative. Je me souviens encore faire preuve de fair-play et accepter cette défaite. Nous avons passé avec B'Koze (nom de notre liste BDE en référence à la musique de Justice - We are your Friend) des moments incroyables. Entre les campagnes, les soirées, les événements sur le campus ou encore la cohésion de groupe.

 

Quels conseils pourriez-vous donner aux étudiants désirant travailler à l’étranger ?

 

Mon premier conseil pour les étudiants qui souhaite travailler à l'étranger : anticiper car le temps de chercher les entreprises qui recrutent et celles qui acceptent cela peut prendre quelques mois.

Mon deuxième conseil : se renseigner sur les visas, les lois et les démarches administratives auprès de l'ambassade du pays dans lequel on souhaite travailler afin de ne pas être pris au dépourvu. 

Mon troisième conseil  : rentrer en contact avec les personnes qui habitent et travaillent dans le pays vers lequel vous souhaitez vous expatrier par exemple faire rechercher et faire appel à des diplômés (regardez sur l'annuaire mbs alumni). Grâce à leurs expériences, ils peuvent vous guider sur les démarches à suivre ou vous renseigner sur les coutumes et cultures du pays en question.

Et enfin, ne partez pas dans un pays avec des a priori car 70% du temps ce n'est pas ce que vous vous imaginiez.

 

Quel métier exerces-tu ?

 

Actuellement je suis Marketing Manager dans une start-up en cybersécurité qui crée des solutions pour l'analyse de composition de logiciels.

 

Après des années à l’étranger pourrais-tu revenir travailler en France ou penses-tu y rester encore quelques années ?

 

Dans mon cas, je ne pense pas que cela soit possible car je suis mariée à un Coréen depuis 2017 et que ma situation ici à Séoul me convient tout à fait. Mais il ne faut jamais dire jamais. Qui sait ce qu’il peut arriver d'ici quelques années.




4
J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.